Découvrir

Un quartier neuf, qui puise sa force de sa tradition artisanale et industrielle

Jusqu’aux années 1940, Marseille tirait sa prospérité de ses industries de savonnerie et d’huilerie, les deux fleurons de l’économie régionale. Avec le développement de détergents de synthèse, vendus en grandes surfaces, et face à la concurrence étrangère, la ville a été forcée de se reconvertir. Elle s’est alors naturellement tournée vers l’économie du port. Cette transformation a eu des répercussions importantes sur de nombreux quartiers, parfois laissés en friche.

Le secteur sur lequel le quartier des Fabriques va voir le jour, est emblématique de cette histoire. Après avoir accueilli huileries et savonneries, il connaît l’installation disparate d’entreprises, d’abattoirs, et du marché aux Puces. La vie se développe autour de la rue de Lyon et du  village de Bougainville-Les Crottes, mais ces lieux restent entourés de zones en friche.

Le projet urbain, conçu par Linkcity et UrbanEra, s’inscrit au sein de l’opération de rénovation majeure portée par Euroméditerranée. Il a un objectif ambitieux : recréer un quartier habité et vivant, en s’inspirant de cette identité historique, pour en quelque sorte le faire revivre au goût du troisième millénaire.

Découvrir Les Fabriques - Le marché aux puces de Marseille

L’artisanat et la création, carburateurs de l’économie locale

Découvrir Les Fabriques - L’artisanat et la création

En 2018, une fabrique urbaine et une communauté de « makers », adeptes du « Do-It-Yourself  » et de l’économie de partage, se sont installées dans le quartier avec la volonté affichée de le redynamiser. Acteurs de l’artisanat d’art et traditionnel, start-ups et designers ont investi une halle pour mettre en commun des outils de production et de fabrication (pour travailler le bois, métal, tissu, cuir, la céramique…), mais également des outils numériques et des imprimantes 3D permettant de réaliser des objets et des prototypes. Ce « makerspace », lieu de fabrication contemporaine dénommé « Ici Marseille », sera le plus grand atelier partagé de France avec ses 3 500 m2, offrant des espaces de travail ainsi qu’une galerie-showroom pour exposer ses productions.

En encourageant l’installation d’entrepreneurs d’une nouvelle économie, connectée et collaborative, l’identité du quartier perpétue ses valeurs de création et aussi de recyclage, de frugalité, de solidarité et de proximité – celles mêmes qui font sa réputation aujourd’hui, dans ce quartier voisin du Marché aux puces.

Le Marché aux puces, générateur d’affluence et moteur du quartier

Avec plus de 50 000 visiteurs par semaine, les puces sont bien plus qu’un simple marché : elles sont le cœur battant de la ville de Marseille, héritières de cette économie populaire de l’inventivité et du partage. Elles reflètent son caractère cosmopolite et portuaire.

Le marché ne fait pas partie du périmètre du projet de rénovation, mais la collectivité s’est engagée à le préserver. Mieux : son dynamisme économique et sa convivialité seront l’un des réacteurs du quartier. On pourra s’y rendre à pied depuis le pôle multimodal du Capitaine Gèze (métro, bus, tramway, parc relais). Afin de résoudre les problèmes actuels de stationnements, nous construirons un parking silo de 1300 places qui accueillera les visiteurs du marché aux puces et des commerces.

France, Bouches du Rhone (13), Marseille, 15e arrondissement, Zone Euromediterranee, quartier Les Crottes, le marche aux puces

La porte d’entrée nord du grand centre-ville

Découvrir Les Fabriques - porte d'entrée du Nord du grand centre ville de Marseille

Trop longtemps délaissé, ce quartier bénéficie pourtant d’une situation exceptionnelle : à seulement 3 km du Vieux-Port, 20 minutes de l’aéroport, à la croisée des autoroutes A55, A7 et dans le prolongement de la L2, son accessibilité sera encore renforcée demain par une offre complète de transports collectifs, alliant des bus à haut niveau de service, le métro avec le prolongement de la ligne 2 vers la future station du Capitaine Gèze, ainsi que le prolongement de la ligne 2 du tramway.

Cette portion de la ville offrira alors un cadre de vie méditerranéen particulièrement agréable, avec des vues sur mer, les parcs à proximité de Bougainville et des Aygalades, des équipements culturels et de loisirs (salle de concert du Silo, complexe de cinéma de la Joliette, médiathèque de quartier, Mucem etc…). Entouré de quartiers vivants et dynamiques (village de Bougainville- Les Crottes, de la Cabucelle, quartiers d’affaires de la Joliette, Arnavant et Smartseille…), il offrira également de nombreux emplois de proximité.

Un cadre de vie de qualité, pour habiter et travailler

Sur une surface totale de 14 hectares, le quartier sera tissé de cheminements piétons, de ruelles ombragées et de places publiques, invitant à la promenade et aux mobilités douces.

Jeunes actifs, familles, étudiants, retraités cohabiteront dans 170 000 m² de logements neufs, avec des vues mer à 180° à l’ouest, sur les massifs et calanques à l’est et au sud, des terrasses généreuses et des jardins privatifs.

La dynamique du quartier sera assurée par des commerces de proximité (20 000 m2), des écoles et centres de formation, des résidences étudiantes, seniors et hôtelières, une médiathèque et une crèche. D’importants espaces seront dédiés aux entreprises, avec des bureaux et espaces de coworking (44 000 m2).

De nombreux services et lieux partagés seront mis en place pour faciliter le quotidien : une conciergerie, des jardins collectifs, une plateforme numérique et un accès à internet pour tous, des chambres d’invités et des véhicules en auto partage. Les habitants seront accompagnés dans l’utilisation de ces services par une équipe de « bienveilleurs », qui participeront à l’accompagnement au changement, à la création du lien social et à l’organisation de la solidarité.

Découvrir Les Fabriques - Un cadre de vie de qualité

Un modèle d’écoquartier pour la Méditerranée

Découvrir Les Fabriques - Un modèle d’écoquartier pour la Méditerranée

Le projet se veut particulièrement ambitieux et exemplaire sur le plan environnemental.

Les caractéristiques méditerranéennes du site (ensoleillement, vues mer, vent, bruit…) ont été modélisées afin d’optimiser la gestion des ressources et d’apporter le plus de confort naturel possible – en éloignant les logements des zones bruyantes, en évitant les îlots de chaleur et les couloirs de vent, tout en favorisant les extérieurs. La minéralité claire sera privilégiée pour la réalisation des façades, pour réfléchir la lumière tout en préservant la fraîcheur du bâti. 70% de l’énergie du quartier proviendra d’énergies renouvelables (mer et soleil). L’écoquartier bénéficiera du label exigeant BiodiverCity et les logements d’une certification environnementale (HQE, BDM…).

Un projet conçu par Linkcity et UrbanEra, porté par Euroméditerranée

Le projet des Fabriques s’inscrit dans le cadre d’une opération majeure : l’Opération d’Intérêt National (OIN) portée par Euroméditerranée, qui vise à réhabiliter 480 hectares entre le port de commerce, le Vieux-Port et la gare TGV.

Le projet urbain est porté par la société XXL Marseille, dont c’est l’unique vocation. Elle a été choisie par Euroméditerranée dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt. Associés à parts égales, Linkcity (Bouygues Construction) et UrbanEra (Bouygues Immobilier) ont réuni leurs savoir-faire pour construire ce nouveau morceau de ville.

Le projet a vocation à évoluer : il se nourrit des différentes étapes de dialogue et de concertation proposées par Euroméditerranée aux habitants des quartiers à proximité et aux marseillais de manière plus générale. Euroméditerranée souhaite en effet instaurer une relation de confiance avec les acteurs locaux en les associant aux différentes étapes et échéances du projet.

Découvrir Les Fabriques - Un projet porté par Euroméditerranée

Les dates clés du projet

Découvrir Les Fabriques - Les dates clés du projet

2018, arrivée des makers

Les premiers makers sont arrivés en 2018. Avec le soutien de Linkcity et Bouygues Immobilier, Ici Marseille s’installe sur 3500m2 d’ateliers et de bureaux. L’objectif est de créer une communauté de 200 makers qui partage outils de production et bureaux dans les domaines aussi divers que le bois, le métal, le textile, la céramique, le cuir, la tapisserie, la charpente de marine ou encore le design. Ils impriment dès leur arrivée l’identité du futur quartier des Fabriques.

2020, début des travaux

Les premiers makers sont arrivés en 2018. Avec le soutien de Linkcity et Bouygues Immobilier, Ici Marseille s’installe sur 3500m2 d’ateliers et de bureaux. L’objectif est de créer une communauté de 200 makers qui partage outils de production et bureaux dans les domaines aussi divers que le bois, le métal, le textile, la céramique, le cuir, la tapisserie, la charpente de marine ou encore le design. Ils impriment dès leur arrivée l’identité du futur quartier des Fabriques.

2022, Arrivée des premiers habitants

En 2022, les premiers habitants intègreront les logements construits au sein du premier îlot. Le quartier sera déjà très vivant, avec le marché aux puces, particulièrement attractif,  le makerspace d’ICI Marseille qui aura pris son essor, mais aussi avec les habitants de l’îlot voisin de Smartseille. L’accessibilité du quartier sera assurée par le pôle multimodal du Capitaine Gèze avec une station de métro.

Une maison pour découvrir le projet

Située à proximité immédiate de la halle des makers, la maison du projet vous permettra de découvrir le projet urbain, à l’aide d’une maquette et de différents supports d’information.

La Maison du projet ouvrira ses portes à la fin de l’année 2018.

Pour tout renseignement, contactez le 04 13 64 62 00
ou envoyez un mail à contact@lesfabriques.fr

Découvrir Les Fabriques - La maison du projet